JavaScript Menu, DHTML Menu Powered By Milonic

Epigénétique : à la source de la régulation de l'expression génétique
Intervenant : LAVELLE Christophe
CEV341A


On attribue souvent à Conrad Waddington (biologiste britannique, 1905-1975) l’introductiondu terme « épigénétique » pour nommer « la branche de la biologie qui étudie les relationsde cause à effet entre les gènes et leurs produits, faisant apparaître le phénotype ».L'existence de phénomènes épigénétiques suscite l’intérêt des biologistes depuis bienlongtemps, et se retrouve notamment dans l'interrogation de Thomas Morgan (généticienaméricain, 1866 – 1945) : « Si les caractères de l'individu sont déterminés par les gènes,pourquoi toutes les cellules d'un organisme ne sont-elles pas identiques ? ». En effet chaquecellule d'un même organisme possédant le même ADN (et donc un même patrimoinegénétique), leurs différences supposent une expression différentielle des gènes. Cesdifférences se mettent en place au cours du développement, de la différentiation cellulaire,mais aussi lors de l’apparition de cancers, et ont la particularité d'être héritables d'une génération de cellule à l’autre. Ainsi, la définition la plus courante de l’épigénétique aujourd’hui est « l’étude des changements héréditaires dans la fonction des gènes, ayant lieu sans altération de la séquence ADN ». Nous verrons lors de cette conférence comment la cellule « gère » son matériel génétique, et nous présenterons notamment les enjeux du séquençage épigénétique, qui, suite au séquençage génétique, constitue un des grands chantiers de la biologie du XXIe siècle.